Être rappelé

Les essuyages en papier recyclé : pourquoi et comment franchir le pas ?

6 Sep 23 - Comment choisir

plusieurs couches de papier recyclé se recouvrant

Dans un monde où la sensibilisation à l’environnement progresse, de plus en plus de personnes et d’entreprises sont à la recherche d’alternatives durables et respectueuses de l’environnement. L’une d’entre elles est le papier recyclé, qui offre de nombreux avantages par rapport au papier traditionnel fabriqué à partir de pâte vierge. Zoom sur ses atouts, les freins à son adoption pour l’essuyage et nos conseils sur comment les dépasser.

Chaque année, un employé de bureau français consomme en moyenne 70 à 85 kg de papier. En France, la plus grande partie de ce papier est produit à partir de pâte vierge, alors que le papier est recyclable entre 5 et 10 fois.

En choisissant d’utiliser des essuie-mains en papier recyclé, vous faites un pas important vers la protection de la planète, puisque selon l’Ademe, le recyclage des papiers permet d’éviter l’émission de 390 000 tonnes de CO2 chaque année en France, soit l’équivalent des émissions annuelles de 200 000 voitures !

L’utilisation de papier recyclé présente des avantages environnementaux significatifs

Préservation des ressources et réduction des émissions de CO2

Le recyclage d’une tonne de papier permet d’épargner environ 17 arbres par rapport à la production de papier non recyclé. On estime par ailleurs que le papier recyclé produit 40 % d’émissions de gaz à effet de serre en moins que le papier non recyclé.

Réduction de la pollution et des déchets 

Le papier recyclé contribue à éviter la pollution de l’eau et de l’air, car moins de substances toxiques sont utilisées lors de sa production. 

Économies d’énergie et d’eau 

Le processus de fabrication du papier recyclé nécessite 2 à 5 fois moins d’énergie et d’eau que la production de papier à partir de pâte vierge. On estime que 2 000 litres d’eau sont nécessaires pour produire une tonne de papier recyclé, alors que la production de papier non recyclé peut nécessiter jusqu’à 100 000 litres d’eau.

Quels sont les obstacles psychologiques à l’utilisation du papier recyclé ?

La couleur du papier recyclé est souvent moins blanche que celle du papier fabriqué à partir de pâte vierge, ce qui peut donner l’impression qu’il est de moins bonne qualité ou moins propre. Pourtant la blancheur est uniquement due à un agent blanchisseur, ajouté ou non lors de la fabrication. Certaines personnes trouvent également que le recyclé a une texture différente, et estiment qu’il est plus pelucheux, trop absorbant ou poussiéreux.

En réalité, il s’agit avant tout d’habitudes. Dans d’autres pays, comme l’Allemagne par exemple, ce type de papiers moins blancs est plus couramment utilisé sans que cela affecte sa qualité ou la lisibilité lorsqu’il s’agit de feuilles pour écrire.

Les écolabels de qualité pour le papier recyclé

Voici des labels de qualité qui visent à limiter les rejets de substances toxiques ou responsables de l’eutrophisation des eaux, à réduire la consommation d’énergie et à préserver les forêts :

L’introduction d’une politique de « papier vert » dans une entreprise va bien entendu au-delà de l’utilisation de papiers recyclés. Et bien que le coût de papiers d’essuyages certifiés par un écolabel puisse être plus élevé que celui du papier vierge, la sensibilisation de vos équipes génère souvent des économies et des gains directement visibles.

Envie de franchir le pas ?
Découvrez nos
bobines d’essuyages Papeco, certifiées écolabel européen

Découvrez comment choisir votre essuyage dans l'industrie

Je découvre